Silence, on fauche!

Il y a peu d’impressions aussi agréables pour le corps que celle qui se produit au passage de la lame effilée au ras des brins d’herbe.

En ce début juillet, nous profitons à plein du retour (enfin!) des beaux jours pour faucher la prairie et préparer la pitance des goulus moutons en hiver.

Pour rappel, nos faux viennent de chez l’artisan passionné Peter de Schepper du Pic Vert qui nous avais reçu et instruit longuement aux secrets de la faux (et de sa passion!) l’an dernier.

 

img-20160717-wa0005 img-20160717-wa0007 img-20160717-wa0010 img-20160717-wa0016 img-20160717-wa0019 img-20160717-wa0021 img-20160717-wa0024 img-20160717-wa0029 img-20160717-wa0031 img-20160717-wa0036 img-20160717-wa0038 img-20160717-wa0041

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *