D’où vient le vent?

Du 17 septembre au 18 novembre 2018
Vernissage : le Dimanche 16 septembre de 11 à 17h

L’exposition aura lieu dans le terrain public qui était auparavant une vaste prairie non exploitée. Avec l’occupation par le collectif Kachinas, celui -ci a pu renaître et s’enrichir d’une belle diversité écologique. C’est maintenant un jardin partagé, un verger, une pâture… espaces autour desquels s’est constitué un collectif dont l’identité réside dans le fait de partager la culture et les savoirs-faire potagers, l’élevage et la pratique culturelle. Ce lien entre la vie et la pratique artistique se fait ainsi au grand air et nombreux sont les Marchinois-e à arpenter ce lieu, qui devient un objectif de promenade. Ils empruntent le petit chemin coupant le terrain en deux et qui relie entre elles deux implantations scolaires. Peu à peu, sauf pour l’élevage, les clôtures ont été démontées, pour permettre l’accès à ce terrain communal qui est un bien collectif.

La girouette articule tradition et modernité. Ce motif persiste à travers le temps et a imprimé sa marque dans la culture populaire. Sa fonction consiste à indiquer la direction du vent. La girouette permettait jadis permettait d’orienter les navires. Arrivée dans nos contrées par les peuples vikings, elle a progressivement intégré nos paysages et les clochers, contribuant à une faculté collective de perception de « où vient le vent ». 

L’exposition « D’où vient le vent? » vise à toucher la population locale avec des créations contemporaines déclinées autour d’un objet familier. La girouette, dans la tradition, montre une iconographie en lien avec le pays : chez nous en Wallonie, le coq ; en Flandre, le lion ; en Allemagne, le loup, etc. Lorsqu’elle prend la forme du coq, dans nos contrées, il est généralement représenté chantant contre le vent dominant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *